Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web.

Nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur ou de télécharger un des navigateurs suivant : Télécharger

Comment gérer la température d’un spa ?

Votre spa sera utilisé toute l’année, par n’importe quelle saison, en extérieur ou sous un abri, c’est pourquoi il est nécessaire de pouvoir gérer vos préférences de température de l’eau de votre jacuzzi afin de maximiser les bienfaits de votre balnéothérapie sans stress et sans risque pour la santé.

Quelle température pour la relaxation ? La température idéale de l’eau du spa.

Pour optimiser les séances de spa et favoriser la circulation sanguine, l’eau du spa doit se situer à une température idéale comprise entre 37 degrés et 39 degrés qui est une température considérée comme tolérable pour un adulte en bonne santé, l’eau ne devra jamais dépasser les 40 degrés. A cette température d’eau, les massages sur le corps procurés par l’utilisation des jets permettront une détente maximum sur les différents points de pression.

Le chauffage de l’eau du jacuzzi est produit et géré par l’intermédiaire d’un réchauffeur associé à un pack électronique (des alternatives avec des pompes à chaleurs commencent à voir le jour). Le pack électronique, l’isolation et le couvercle (couverture) du spa seront les éléments essentiels d’une consommation maitrisée.

Par ailleurs, la chaleur produite par la puissance des pompes en fonctionnement permettra chez les spas les mieux isolés en périphérie et par la couverture de consommer indirectement moins d’énergie pour chauffer ou maintenir la température de l’eau.

Température du spa et consommation.

Une séance de jacuzzi, programmée par le pack électronique pour durer 20 minutes afin de bénéficier de la durée nécessaire pour aboutir à une relaxation optimum, n’engendrera qu’une consommation électrique raisonnable puisque ce matériel électronique et les pompes de dernière génération donneront la priorité au massage, coupant ainsi le chauffage pendant la séance de jacuzzi grâce au système de délestage.

Afin de conserver les bienfaits de l’eau chaude à tout moment de l’année en extérieur, les isolants de type RMAX (utilisés dans la construction de maison aux USA) et l’épaisseur de la couverture seront deux atouts importants pour minimiser la consommation électrique. Permettant ainsi, même par grand froid de minimiser la déperdition de chaleur, offrant ainsi à toute la famille la meilleure température toute l’année pour une baignade confortable à votre corps, pleine de bulles ou bien-être, massages tonifiant et relaxation viendront s’entremêler durant le spa.

Quelques précautions pour les utilisateurs concernant la température idéale du spa.

Afin d’éviter les problèmes physique, il faut prendre en considération le risque d’hyperthermie s’il y a une élévation de la température corporelle de plus de 3 degrés. L’hyperthermie survient si vous prenez un spa à une température de plus de 40 degrés. Les symptômes sont des étourdissements, la léthargie, évanouissements et somnolence. Sortir immédiatement de l’eau si l’un ou l’autre de ces effets devait se faire ressentir.

Plus encore que pour l’utilisation de la piscine, pour les femmes enceintes, les enfants en bas âge, les personnes atteintes de problèmes cardiovasculaires, de diabète et tous autres problèmes de santé, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin avant l’utilisation du spa.